Shopping Basket
Your Basket is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Delivery
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should receive an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Basket

monter et descendre dans le flux de la création vivante

L'Etage

Mon blog

Blog

Des pensées en suspens AVP

Posted on 7 September, 2013 at 0:46
juste des retours de mes méditations matinales 


7.09.2013

La saison de pluies, laissent les longues feuilles s'égoutter sur la terre chaude et renspirante, le matin une légère brume apparaît montrant cette respiration naturelle....


Le méditant, devant la caverne de lumière
d'où proviennent sons, mots, sentiments et savoirs,
patient il lit les livres sacrés
pour ne pas être distrait dans son écoute matricielle



8.09.2013

Un jour de confrontation, des indices de destin, des ajournements infinis, des incertitudes, une médiation avec un thé sans sucre, pas de nouvelles, le temps, autre temps, décalage je suis en devenir du passée et en futur de hier.
Pas étonnant le "screan" de ce matin est l'immobilité


   Meng Haoran
Le poète attend son ami Ting-kong
dans une grotte du mont Nié-chy

Le soleil a franchi pour se coucher la chaîne de ces hautes montagnes,
Et bientôt toutes les vallées se sont perdues dans les ombres du soir.
La lune surgit du milieu des pins, amenant la fraîcheur avec elle,
Le vent qui souffle et les ruisseaux qui coulent
remplissent mon oreille de sons purs.


Mong / La Folie Juvénile
En haut Ken : L'Immobilisation, la Montagne
En bas K'an : L'Insondable, l'Eau

LA FOLIE JUVÉNILE possède la réussite.
Ce n'est pas moi qui recherche le jeune fou,
c'est le jeune fou qui me recherche.
Au premier oracle, j'informe.
S'il interroge deux, trois fois, c'est de l'importunité.
S'il est importun, je n'informe pas.
La persévérance est avantageuse.




9.09.2013

faire confiance à ces esprits protecteurs, ils parlent quand il est nécessaire de le faire mais quelle est l'oreille qui le perçoit ? la plus part du temps elles sont vagabondes, allant de ci et de là saoulées par tant de bruits et de musiques qui ne les concernent pas. Où est le maître de maison ? lui il ronfle repus de tant de nourriture, ses rêves l'emmènent dans des campagnes généreuses où les paysans lui offrent tous les goûts de leurs terres attendant de sa part oboles et remerciements.
La carcasse est vide, seul le coeur bat une opportunité pour revenir et saluer le maître du silence, l'esprit s'en est allé laissant une plume blanche qui danse au vent et qui écrit: si tu n'est pas là, j'y suis. Reviens !



10.09.2013

Je salue ce toponyme,
lieu de projection où la divinité se laisse entrevoir,
Aujourd'hui larmes de départ.

I welcome these toponyms,
Instead of projection where the deity suggests,
Today tears starting.



cet espace d'exception m'a accompagné durant 21 jours, je lui dois le chant matinal des oiseaux les bavardeurs de la lumière, les arbres aux essences rares qui cette saison ruissellent sous les pluies de la mousson, le soleil du matin qui comme un trou dans le ciel amène la vie, et cette backyard, pleine de vie qui rappel la simplicité de ceux qui nous servent et soignent
























this exceptional space accompanied me for 21 days, I owe him the morning birds bavardeurs of the light, rare trees, which this season runoff in the monsoon rains, the morning sun as a hole in the sky brings life, and this backyard, full of life that recall the simplicity of those who serve us and care












Categories: Le Day to Day

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

1 Comment

Reply grazia
18:14 on 9 September, 2013 
"La carcasse est vide, seul le coeur bat une opportunité pour revenir et saluer le maître du silence, l'esprit s'en est allé laissant une plume blanche qui danse au vent et qui écrit: si tu n'est pas là nous j'y suis.Reviens !"

cette mots m'apparraitrent mervelleux , une nostalgie d'una terre perdu...mais les reves sont la,toujours pret a prevaloir
0